En vivant sans péché, on devient capable d’assimiler les dogmes

Est-ce une chose réalisable pour nous de devenir enfants du Père de Jésus-Christ, et de recevoir la vie sans commencement, sans fin, la vie pleinement divine, ou est-ce une utopie qui ne peut d’aucune manière être réalisée ? Nous marchons par la foi. Selon la révélation évangélique, nous sommes appelés à cette vie éternelle. Mais pour arriver à ce mode d’existence ou de vie ou de l’être, il faut que notre propre connaissance augmente et que notre capacité d’assimiler cette connaissance se développe, elle aussi. Après avoir passé une certaine période de préparation, qui consiste dans notre effort de vivre sans péché, notre esprit devient capable d’aborder le problème des dogmes, et ensuite nous commençons à croire avec compréhension, non seulement avec une foi élémentaire, mais avec une connaissance du contenu de la vie éternelle en Dieu. Encore…Ce livre commence par un article sur “L’Unité de l’Église à l’image de la Sainte Trinité”. Je tâche d’y présenter d’une manière très concise comment l’Église orthodoxe a saisi la révélation de Dieu. Ainsi, maintenant que vous êtes préparés, pour commencer, à palper cette révélation divine, ma prière est que Dieu ne cesse d’augmenter sa grâce en vous, pour que vous deveniez les porteurs de cette vision, de cette connaissance.

Nous devons nous développer aussi par nos propres efforts

Après avoir reçu cette grâce, cette vision dogmatique concernant et Dieu et l’être humain, nous pouvons commencer à bâtir notre vie désormais selon notre vision. Avant, nous étions sous la direction de nos Pères. Mais maintenant, nous devons nous développer par nos propres efforts, du matin jusqu’au soir, du soir jusqu’au matin. La deuxième partie du livre concernant les bases dogmatiques de l’ascèse orthodoxe finit par cette parole de saint Grégoire de Nazianze que l’homme a trois naissances : la première de ses parents selon la chair ; la deuxième à partir de Dieu, par la grâce, pour la vie éternelle ; et la troisième naissance, c’est quand, d’une manière consciente, le chrétien vit en bâtissant son propre salut par la vie selon ou dans l’esprit des commandements du Christ. Vous allez lire cela.

Tableau de la vie spirituelle

Maintenant comment comprendre le moment présent qui est pour moi très sérieux et même très grand? À la fin de ma vie, Dieu m’a donné la possibilité de vous parler comme votre père. Je n’osais pas le faire jusqu’à présent ; mais maintenant à la fin de ma vie, je dois avoir cette sainte audace de vous présenter le tableau de la vie spirituelle par le dogme de la Sainte Trinité, par l’ascèse orthodoxe et, pour finir, par certains aspects de la grâce de connaître la Voie. C’est maintenant à la fin de la deuxième période selon saint Grégoire de Nazianze (c’est-à-dire quand vous êtes nés par la grâce pour la vie monastique et que vous vivez encore sous la direction des autres), que je vous parle pour que vous connaissiez les étapes de la vie spirituelle conduisant notre être au salut éternel.

Source: Homélie du Père Sophrony en français, le 20 janvier 1989, au bureau du Monastère Saint Jean-Baptiste, «À la base de notre monastère il y a une conscience dogmatique orthodoxe».

Étapes de la vie spirituelle (2)